Terroir et champagne

Il y a quelques temps, l'Union des oenologues région Champagne a consacré sa journée technique à la thématique "Terroir et champagne". Plusieurs spécialistes - géomorphologue, chercheurs, oenologues - sont intervenus. Voici leurs travaux en plusieurs opus. Une véritable contribution à la filière !

Diversité de terroirs et unité d'appellation font la force du terroir

Notion à la mode, le « terroir » est aujourd’hui utilisé dans les situations les plus diverses. Cet us et abus conduit à créer une confusion, y compris dans l’esprit des œnologues. Confusion entre appellation, terroir,
parcellaire et crus. Confusion entre des vinifications dites « terroir », « parcellaires » ou même « bio ».
Confusion entre la définition scientifique précise du terroir et son interprétation beaucoup plus diffuse chez le consommateur.


Extrêmement  morcelée et à la limite nord de la culture de la vigne, la Champagne est un vignoble de précision, un territoire d’expressions très variées – crus, parcelles, cépages, millésimes ou fractions du pressurage – vinifiés de manière séparée.
La force du champagne consiste  tout autant à maîtriser toujours mieux cet infiniment petit, qu’à le valoriser (en mono ou polychromie), au travers des assemblages qui restent une des caractéristiques fondamentales de ce vin. Car la Champagne n’a pas divisé son territoire en de multiples appellations, elle a trouvé d’autres voies d’expression.


La commission technique - UOEF-Région Champagne


Dossier publié dans la Revue française d'oenologie N°275, mars/avril 2016

(Photo John Hodder / Collection CIVC)


Au sommaire

1. Terroir viticole : lecture pour l'AOC Champagne

Par Eric Champion, Délégation Nord-Est INAO, 51200 Epernay

2. Le terroir du point de vue du géomorphologue

Par Alain Marre, Professeur émérite, Université de Reims, 51100 Reims

3. Prise en compte de l'hétérogénéité du terroir de Champagne en fonction de l'échelle et de la résolution de la mesure

Par Sébastien Debuisson, Olivier Garcia, François Langellier, Dominique Moncomble, Comité Champagne, 51200 Epernay

4. Le terroir : définir, mesurer, gérer

Par Cornelis van Leeuwen, Jean-Philippe Roby et Laure de Rességuier, Bordeaux Sciences Agro, Institutt des Sciences de la Vigne et du vin, 33175 Gradignan




  Partager cet article

  A lire aussi...

Parlez-vous le "champenois" ?


Le meunier par Yann Munier.


La Champagne réfléchit sur ses densités/ha


Le réseau « Matu » ou l’effervescence avant les vendanges


Le fractionnement : 1 cuvée, 2 tailles.


Un marc, des mots