Nouvel intérêt pour le tirage liège en Champagne

Le bouchage liège-agrafe pour la phase de maturation sur lies connaît un succès croissant en Champagne. Historiquement...

...le bouchage des bouteilles au tirage était réalisé ainsi mais à partir des années 1960, la capsule de tirage s’est développée. 

 

Pourtant, liège demeure très apprécié en Champagne pour les cuvées haut de gamme. D’après les utilisateurs, il apporte plus d’élégance et de finesse avec une évolution aromatique plus complexe et plus précise.  

Mais sa mise en œuvre est complexe et nécessite plus de main d’œuvre. Le temps de stockage est également plus long avec cette méthode d’élaboration (minimum 4 ans).

 

Le bouchage liège nécessite des points de sécurisation, les deux problématiques majeures  étant le risque de déviation organoleptique et l’hétérogénéité d’une bouteille à l’autre. La proposition de bouchons de qualité homogène certifiée est donc une des clés du développement des bouchages avec un matériau naturel tel que le liège, qui  apporte à ces Champagnes une grande valeur ajoutée.


Maxime Pol, oenologue Responsable de secteur chez Mytik Diam.


  Partager cet article

  A lire aussi...

Parlez-vous le "champenois" ?


Le meunier par Yann Munier.


La Champagne réfléchit sur ses densités/ha


Le réseau « Matu » ou l’effervescence avant les vendanges


Le fractionnement : 1 cuvée, 2 tailles.


Un marc, des mots