Accompagnants, découvrez l'art champenois du vitrail

Le programme "pinot meunier" de la journée accompagnants du vendredi 1er juin vous permet non seulement de visiter les plus célèbres grands crus pinot noir de la Montagne de Reims (en voiture de collection !), mais aussi de visiter "Le Sculpteur de lumière", un atelier de verrerie d'art qui a su préserver un savoir-faire champenois rare...

Avec des noms emblématiques comme la Maison Simon Marq (verriers à Reims depuis 1640) intimement liés à l'histoire de la cathédrale de Reims, ou bien les maîtres-verriers de Troyes, le savoir-faire champenois a toujours été extrêmement réputé.

Au XV et XVIe siècle, les verriers flamants et italiens venaient admirer et apprendre de leur travail.

En 1954, toute la filière viticole viticole se cotise pour construire le "vitrail du champagne", restaurant ainsi une des nombreuses dentelles de verre détruites pendant le premier conflit mondial (découvrir ici l'histoire). 

Aujourd'hui, ce savoir-faire artisanal est transmis au travers d'entreprises comme "Le Sculpteur de lumière". Daniel Dufour, maître-verrier mais aussi artiste professionnel (côté Drouot), exerce en Champagne aussi bien dans la restauration de vitraux que la création d'oeuvres contemporaines "jouant avec la lumière", y compris de magnifiques pièces d'art de la table. Fin pédagogue, il nous fera découvrir son métier d'art et de passion

Par Joëlle Weiss, oenologue, journaliste-correspondant champagne


  Partager cet article

  A lire aussi...

Parlez-vous le "champenois" ?


Le meunier par Yann Munier.


La Champagne réfléchit sur ses densités/ha


Le réseau « Matu » ou l’effervescence avant les vendanges


Le fractionnement : 1 cuvée, 2 tailles.


Un marc, des mots