Programme des interventions de la journée technique

Lux, lumen, Candela, les fondamentaux de la lumière vous sont-ils familiers ? Ce 58e congrès national propose un nouvel éclairage sur la lumière, son action sur nos vins, mais aussi son utilisation dans nos lieux d'élaboration et dans nos lieux de vente pour valoriser nos produits, ainsi que son influence sur nos sens et sur la dégustation.

Conférences (1ere partie)

Connaissances scientifiques sur les goûts de lumière, Yann Vasserot, Université de Reims

Les fondamentaux de la lumière, Fabrice Clouet, Opus Light

Réflexions sur les nouveaux éclairages LED, Sandrine Lapie / François Berthoumieux, Comité Champagne

Les nouveaux illuminants et matériels du marché, Bruno Charnay, SFEL


Conférences (2e partie)

Mise en valeur des oenothèques Bollinger, Denis Bunner, Champagne Bollinger

Influence de la lumière sur quelques eaux-de-vie et vins suisses, Julien Ducruet, Université de Changins

Les goûts de lumière dans la bière, Marc Schmitt, IBFM

Les autres applications de la lumière, Florent Colliau, NLX


Ateliers

Le goût de lumière sur vins effervescents (champagne et différents types de vins effervescents)

Le goût de lumière sur vin tranquilles (blancs et rosés)

Impact de l'illuminant sur la perception visuelle (SFL)

Impact de la couleur de la lumière sur la perception sensorielle (NLX)

Première approche sur l'établissement d'un gabarit d'exposition à la lumière (Gabarits)


Autres usages de la lumière

Décontamination microbienne par la lumière pulsée, Frédéric Carlin, INRA

Mise en valeur et préservation des produits sur les lieux de vente, Aristide Jacobi, IVT

Stimulation des défenses de la vigne, Yves Matton, UV Boosting


Prise en charge

Depuis janvier 2017, la loi oblige les organismes de formation à être référencés afin de pouvoir continuer à bénéficier du financement de la formation professionnelle continue. 

Face aux contraintes de cette loi et aux délais d'audit, nous sommes au regret de vous informer que le référencement ne pourra pas être obtenu à temps pour le congrès 2018.

Comptant sur votre compréhension, nous souhaitons vous retrouver nombreux au cours de cet événement majeur de notre Union.


  Partager cet article

  A lire aussi...

Parlez-vous le "champenois" ?


Le meunier par Yann Munier.


La Champagne réfléchit sur ses densités/ha


Le réseau « Matu » ou l’effervescence avant les vendanges


Le fractionnement : 1 cuvée, 2 tailles.


Un marc, des mots